Blog

Est-ce douloureux de faire poser un implant dentaire ?

La question de la douleur est la plus posée de toutes. Vais-je avoir mal pendant et après l’intervention ? La pose d’un implant dentaire est avant toutes choses un acte de chirurgie. Il faut donc s’attendre à un certain inconfort par rapport à l’intervention. En effet, la pose d’ implant peut s’accompagner d’extractions de racines, et dans tous les cas de l’incision de la gencive ainsi que du forage de l’os, suivi de la pose de l’implant dans cette cavité. C’est donc pour ces raisons que la pose d’un ou de plusieurs implants dentaires requiert de la maitrise, du savoir-faire ainsi que du matériel de qualité. On peut éviter aujourd’hui les douleurs liées à l’intervention grâce à des techniques d’anesthésie locale de dernière génération, ainsi que les complications post-chirurgicales en ayant recours à un chirurgien-dentiste de qualité.

Après l’intervention, les sensations d’anesthésie se dissipent, et une sensation de gène peut apparaitre. Elle peut être combattue à l’aide d’analgésiques tels que le paracétamol par exemple. La plupart des patients sont étonnés de ne pas ressentir de manière plus aigue la douleur, alors que d’autres comparent la gène éprouvée à la sensation après l’extraction d’une dent. Un suivi opératoire devra être effectué par le chirurgien-dentiste qui a posé les implants, afin de vérifier que l’intégration dans l’os se passe bien afin de pouvoir sereinement envisager la suite des soins.

Le Cone Beam pour remplacer le scanner dentaire ?

Véritable trait d’union entre la radio panoramique et le scanner, le cone-beam a la particularité d’orienter son faisceau en forme de cône de manière très précise au niveau du sinus ou des arcades. Il permet une reconstruction numérique des mâchoires en 3D et s’avère plus précis que le scanner au niveau des détails de la masse osseuse. Le cone-beam permet également de mettre en valeur les infections radiculaires, et de faciliter l’extraction de racines.

Pour les chirurgiens-dentistes pratiquant l’implantologie et la chirurgie maxillo-faciale, il est indispensable de pouvoir déterminer avec précision avant l’intervention chirurgicale, la position des nerfs, la qualité de l’os ainsi que la place allouée par les racines adjacentes. Le cone-beam permet d’effectuer un examen complet et exhaustif afin d’obtenir les données indispensables au bon déroulement de la pose d’un implant dentaire.
En matière d’exposition, la dose de rayons X est très faible comparativement à un scanner classique du fait de la possibilité de réduire l’examen à une région très précise du crâne. Une prise d’image sera effectuée en moins de 18 secondes, et délivrée sous un format numérique aux normes internationale DICOM (Digital Imaging Communication in Medicine).

Est-il possible de mettre une dent provisoire sur l’implant dentaire immédiatement après l’opération ?

Avant la pose d’un ou de plusieurs implants, il convient de s’assurer que la pose dans l’os est possible. En effet, la mesure de la qualité et la quantité de l’os disponible sont déterminées après le passage d’un scanner dentaire. Ce n’est qu’après l’étude de ce scanner que le chirurgien-dentiste procédera à la mise en place de l’implant dentaire.

Afin de ne pas perturber la bonne intégration de l’implant dans l’os, il convient d’éviter la mise en charge immédiate de celui-ci dans la plupart des cas. Chaque mouvement de l’implant dans sa niche osseuse peut en effet favoriser le développement de tissus fibreux plutôt que la création d’os. L’implant n’est alors pas complètement intégré à l’os et peut tomber par la suite. Il est donc préférable de porter, pendant la cicatrisation, un appareil amovible. Toutefois, malgré l’expérience que l’on peut en retirer, il n’est pas possible de dégager un protocole précis pour l’ensemble des patients, car la cicatrisation dépend beaucoup de l’individu. La mise en charge définitive de l’implant dépend donc de l’expérience du praticien ainsi que de la nature de l’os du patient.

Il existe cependant un cadre précis dans lequel il est possible de ne pas perturber la bonne intégration d’un implant dans l’os tout en maitrisant les forces qui s’applique à celui-ci : la mise en charge immédiate d’un bridge complet sur implants. Cela nécessite la pose de plusieurs implants répartis sur l’ensemble de la mâchoire, car le bridge complet est destiné aux patients qui ont besoin d’une reconstruction totale des dents d’une mâchoire. Cela peut éviter une intervention spécifique afin de découvrir les implants sous la gencive cicatrisée. Un des protocoles les plus utilisés est la pose d’une prothèse provisoire le temps que la cicatrisation et l’intégration de l’implant dans l’os soit effective (3 à 4 mois).

La perte des dents et le vieillissement prématuré

Chacun d’entre nous peut être confronté au problème de la perte d’une ou de plusieurs dents, même si l’on garde une hygiène dentaire rigoureuse. Les caries dentaires ou bien les maladies parodontales ne sont pas les seules causes de l’ édentation. Les accidents ou les traumatismes sont également des causes importantes de la perte des dents. L’état général de santé, le tabac ou la consommation d’alcool influencent aussi l’état de nos dents.

Les conséquences de la perte des dents.

Le manque d’une seule dent agit sur la cavité buccale entière, raison pour laquelle il est fort recommandable de remplacer rapidement les dents manquantes par une solution prothétique adaptée. En plus, l’absence des dents peut provoquer des lésions au niveau de la langue, créer des problèmes d’élocution et de mastication. Les dents restantes sont trop sollicitées, elles ont tendance à migrer et l’os devient plus fin au niveau des dents manquantes.

Le vieillissement prématuré causé par la perte des dents.

Quand on se confronte à la perte des dents antérieures, leur manque peut devenir très gênant, non seulement du point de vue fonctionnel, mais aussi esthétique, surtout pour les personnes qui travaillent en relation avec le public. Cependant, ce qu’une grande partie des patients néglige, c’est le fait que leur physionomie est touchée et va être modifiée, même dans le cas d’une perte des dents latérales (qui ne sont pas forcement visibles quand ils sourient). Les joues changent de forme, les rides deviennent plus prononcées, les lèvres perdent en volume et les mâchoires s’écrasent l’une sur l’autre. Le visage semble alors plus vieux. Il y a des cas ou le vieillissement causé par le manque de dents est très important, les patients donnant l’impression d’avoir 10 ans de plus par rapport à leur âge réel.

Que faut-il faire en cas de perte de dents ?

L’implant dentaire est la meilleure solution pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Les implants dentaires ont rendu possible la création des prothèses fixes sur implants, qui donnent aux patients la possibilité d’éviter les désavantages d’une prothèse amovible.

Nous vous présentons le cas d’une réhabilitation par implants dentaires. Nous allons voir comment et pourquoi les avantages d’une telle intervention sont multiples.

Etude de cas

Monsieur F.M, 46 ans, consultation initiale le 24/11/2012, nous a contacté pour nous demander un plan de traitement. Lire la suite >>